Les Petits Garçons – Théodore Bourdeau

Les PEtits Garcons.jpg

Date de Parution : 02 Janvier 2019

LE BILLET DE JUJU :

Nous sommes des petits garçons et le restons toute notre vie.

C’est ce que semble vouloir nous dire Théodore Bourdeau dans ce premier roman.

Il va nous raconter, en commençant par l’école maternelle les tribulations du narrateur et de son copain Grégoire.
Le narrateur est plutôt timoré, brinquebalant et du coup terriblement attachant.

Grégoire réussit ce qu’il entreprend, sait ce qu’il veut. Et l’obtient.

Thédore Bourdeau offre à lire un parcours, celui d’une amitié, celui de deux garçons qui grandissent. Ou pas finalement.

Et autour des garçons ? Les filles, évidemment. Les amourettes. Les grands amours de quelques jours. Les femmes d’une vie. Celles qu’on n’oubliera jamais.
Avec en toile de fond, comme un parti pris de l’auteur, ces choses qui marquent une époque et qu’on ne nomme pas. Il ne nomme pas volontairement certains marqueurs. Culturels. Géographiques. Pour rendre son livre plus universel ?
« Le groupe le plus triste du monde ». «La Ville symbole »…

Les garçons vont traverser notre époque. Vont connaître le terrorisme, fléau de notre temps. Fil rouge et ensanglanté du livre …
Roman moderne et mélancolique. Roman d’un garçon de notre temps. Pris entre réussite sociale désenchantement inquiet. Premier roman d’une plume pleine de belles promesses …

Les petits garçons restent des petits garçons. Toute leur vie.

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

C’est l’histoire de deux amis qui traversent ensemble l’enfance, puis l’adolescence, et qui atterrissent à l’âge adulte le coeur entaillé.
C’est l’histoire d’un jeune homme maladroit, le narrateur, un peu trop tendre pour la brutalité du monde, mais prêt pour ses plaisirs.
C’est l’histoire d’un parcours fulgurant, celui de son ami Grégoire, et des obstacles qui l’attendent.
C’est aussi l’histoire d’une société affolée par les nouveaux visages de la violence.
C’est enfin une histoire de pouvoir, de déboires et d’amour.
Mais avant tout, c’est l’histoire de deux petits garçons.

Un commentaire sur « Les Petits Garçons – Théodore Bourdeau »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s