Les Gratitudes – Delphine de Vigan

Les Gratitudes

Date de Parution : 06 Mars 2019

LE BILLET DE JUJU :

D’abord, « merci » Delphine de Vigan d’avoir écrit ce livre.

Il y avait déjà LES LOYAUTÉS. Et cette première page gravée en moi.

Delphine de Vigan continue l’exploration de ces sentiments intimes et peu évoqués en littérature. Ici les gratitudes, celles qui nous construisent, celles qui restent intacte tout au long d’une vie. J’étais déjà déjà conquis par cette idée mais je ne m’attendais pas à ce déferlement d’émotions qui m’ont traversé à la lecture de cette pépite.

Michka est une vieille dame qui ne peut plus rester seule. Elle doit quitter sa vie et s’installer là où on va vivre lorsque la vieillesse frappe trop fort à la porte et entre dans nos vies par effraction. Avec pertes et fracas.

Auprès d’elle, il y a Marie, la petite voisine devenue femme, toujours présente, tellement précieuse. Et Jérôme, orthophoniste qui va tenter de l’aider à retrouver ses mots qui peu à peu se font la malle.

Je me suis fait cueillir. Je me suis senti trébucher. Je me suis fait toucher en plein cœur. Au beau milieu de ces choses que l’on ne dit pas. Ces choses qui en général ne se racontent pas. Sur la vieillesse. Sur le grand âge. Sur ce drôle de naufrage.

Les mots de Delphine de Vigan. Sincères et cruels comme l’existence. Cette écriture sans effets de manche, sans artifices. Précise, émotionnelle et universelle. Et tellement émouvante. Tellement forte.

Chacun d’entre nous porte en lui cette fameuse gratitude. Chacun d’entre nous ne s’est pas senti à la hauteur de ce qui lui a été offert. Chacun d’entre nous est éternellement reconnaissant à quelqu’un ou quelque chose.
Ce livre. Oh, ce livre. Ce livre est un immense coup de cœur. Un beau. Un vrai. Quel bonheur de lecture. Je vous dis parle souvent de livres que j’ai aimé. Celui-ci m’a bouleversé.

Car je porte, moi aussi dans mon cœur une Michka et cette gratitude infinie. Vous me pardonnerez Delphine de mêler quelques mots personnels à ce modeste billet.
Parceque parler d’un livre que l’on a aimé profondément peut mener à un peu parler de soi. Sans pudeur aucune.
Avec tellement de pudeur.

Car Michka, c’est peut être un peu aussi ma Janine. Là sur la photo. Je veux ici lui dédier ma liberté. Je lui dédie ma folie douce et mes éclats de vivre. Ce courage insensé de n’être que soi. Qu’elle soit écrit quelque part. Je lui dédie mes mots, ici et à venir. Qu’elle ne lira pas. Mais qu’elle inspirera.

Et surtout je dépose ici un peu de tout cet amour. Pour qu’il m’en reste encore un peu. Pour qu’il s’envole un peu plus haut. A la hauteur de ce qu’elle fut, de ce qu’elle reste. Pour moi et pour toujours.

Avec toutes mes gratitudes.

Merci mamie de la ferme.

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

«  Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences.
Et la peur de mourir.
Cela fait partie de mon métier.
Mais ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas.  »

Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent  : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé  de la suivre.

9 commentaires sur « Les Gratitudes – Delphine de Vigan »

  1. Si sensible chronique que mes yeux et mon cœur en sont tous bouleversés ! J’attends encore quelques heures et je devrais l’avoir entre les mains même si le grand âge fait de plus en plus peur au fur et à mesure de mon avancée en âge. Mais la peur n’a jamais évité le danger! Merci pour ce bien beau moment d’émotion !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Zéro Janvier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s