Le Portrait Chinois d’Anaïs Llobet

Anais Llobet.jpg

LE PORTRAIT CHINOIS D’ ANAÏS LLOBET

DES HOMMES COULEUR DE CIEL. Un livre qui m’a bouleversé. Lorsque la littérature frappe fort. Fait mal aux yeux. Au cœur. Anaïs Llobet se dévoile ici ( en intégralité sur mon blog ) :

Anaïs , si tu étais :

UN LIVRE / ELISE OU LA VRAIE VIE de Claire Etcherelli, ou LA SAGA MOSCOVITE de Vassili Axionov

UNE CITATION / « Je fais reculer la mort à force de vivre, de souffrir, de me tromper, de risquer, de donner et de perdre. » Anaïs Nin

UN (AUTRE) ÉCRIVAIN / Siri Hustvedt, pour la profondeur qu’elle sait donner à ses personnages. Ou Svetlana Alexievitch, pour la façon dont elle mêle littérature et journalisme.

UN PERSONNAGE DE FICTION / Elena Greco, dans L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante.

UN MOT / « Autre »

UNE LIBRAIRIE / Celle qui n’existe pas à Chypre (où je vis) et dont l’absence me pèse chaque jour.

UN GROS MOT / « Blin », qui se prononce « bline » et qui signifie « zut » en russe.

UN ENDROIT DU MONDE / Siargao, petite île des Philippines où je rêve d’habiter un jour, pour écrire face à l’océan Pacifique.

UN HASHTAG / #TeamTolstoï

UN HOMME / Mon Italien dans la vie (et Solal dans les livres).

UNE BONNE ADRESSE / The Weaving Mill, à Nicosie. Un café et « club de lecture », aux murs recouverts de livres et avec un patio ombragé par des palmiers et bananiers. A deux pas du no man’s land, donc on entend l’imam appeler à la prière côté turc. Parfait pour écrire, lire, rêver!

L’OPPOSE DE TOI-MÊME / Le conflit, la confrontation.

UN SOUVENIR / Au Baïkal, en Sibérie, la glace qui d’un coup gronde sous nos pas et la fissure qui serpente jusqu’à nous.

UN SECRET / Je ne suis pas d’ici.

UNE ADDICTION / Lire et boire du café. Les deux en même temps, c’est encore mieux.

UNE ERREUR DE JEUNESSE / A peu près toutes mes décisions concernant la mode de 1998 à 2009.

UNE IDÉE REÇUE / « Les Russes sont d’un naturel glacial »: ils sont au contraire capables de faire fondre le permafrost en un seul sourire.

UN SCOOP / Mon deuxième prénom, c’est Marie-Madeleine.

UN COMPTE  INSTAGRAM / Celui de mon amie Irène, excellente cuisinière @inthefoodformood_

UN SENTIMENT / Celui de l’imposture. La gratitude également.

UN FILM / « Brat », par Alexeï Balabanov

UNE CHANSONМихей – Сука Любовь

UNE SÉRIE TÉLÉ / Je viens de finir « You », que j’ai beaucoup aimé et qui m’a terrorisée.

LE MOT DE LA FIN / Heureusement, ça n’existe pas les mots de la fin. Il y en a toujours un qui suit!

7 commentaires sur « Le Portrait Chinois d’Anaïs Llobet »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s