Am Stram Gram – M.J. Arlidge

Am Stram Gram

Date de Parution: Mars 2015

LE BILLET DE JUJU :

Ça démarre en trombe par un couple kidnappé et séquestré au fond d’une piscine vide. Le premier qui tuera l’autre aura la vie sauve. Voilà ce que propose ce psychopathe d’un nouveau genre et qui m’a glacé le sang …

😱
Enquête sur les traces du plus pervers des tueurs en série. Nous nous retrouvons derrière Helen Grace et son équipe à traquer l’innommable !
😱
Comme souvent, j’arrive dix ans après la bataille car Helen Grace est déjà connue de tous mais je déteste prendre les séries en cours donc je commence par le début !
😱
C’est d’ailleurs une maladie chez moi, je ne sais pas prendre le train en marche dans le cas d’une série de livres ayant un protagoniste récurent … J’ai toujours l’impression de rater quelque chose !
😱
Ainsi, ce volume introduit la trouble Helen Grace qui semble cacher bien des secrets et promet de belles heures de divertissement au-delà de cette lecture là. Une « flic » comme on les aime mais qui semble cacher des choses plus que troublantes …
😱
La structure du récit fonctionne à merveille. Chapitres courts, qui donnent envie de tout de suite lire le prochain. Efficace. Et forcément, on lit très vite. On doit arriver au bout !
😱
Beaucoup d’actions qui s’enchaînent. Le livre est calibré pour laisser le lecteur en haleine tout du long, au détriment de la crédibilité des faits. Mais ça ne me dérange pas vraiment dans ce genre de littérature. Un page turne dans toute sa splendeur. Décomplexé et sans prise de tête !
😱
J’ai pris du plaisir dans cette folle histoire. Je m’attaquerais donc dans les mois à venir au deuxième volume des aventures d’Helen Grace, IL COURT IL COURT LE FURET.Histoire de voir si le charme opère toujours …
😱
Vous connaissez cette série ? Elle tient toujours ses promesses au fil des livres ?

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. A côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale. Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire. Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe. Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

3 commentaires sur « Am Stram Gram – M.J. Arlidge »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s