Le Portrait Chinois de Julien Sandrel

Julien Sandrel

Il est l’auteur de LA CHAMBRE DES MERVEILLES et vient de sortir LA VIE QUI M’ATTENDAIT ! Partez à la découvert de Julien Sandrel!

Julien, si tu étais :

UN LIVRE ? Un livre destiné aux enfants. C’est lorsque l’on est enfant que commencent à se développer l’imagination, la créativité, et que se posent les bases de ce que l’on sera plus tard. Mon favori, CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE de Roald Dahl.

UNE CITATION ? Celle que j’ai placée en exergue de « La vie qui m’attendait » : « Je voulais parler de la mort, mais la vie a fait irruption, comme d’habitude. » Virginia Woolf

UN (AUTRE) ÉCRIVAIN ? Albert Camus. Ou Shakespeare. En toute simplicité 😉

UN MOT ? Liberté

UNE LIBRAIRIE ? Avec un(e) libraire qui lit les livres, les défend, les fait vivre. Il y en a heureusement beaucoup, alors je ne vais en citer que trois : La libraire du théâtre Zannini à Bourg–en–Bresse, la librairie Saint–Pierre à Senlis, et la librairie Antoine à Versailles puisque j’y étais hier et que j’adore les gâteaux de Nathalie 

UN PRIX LITTÉRAIRE ? Un prix décerné par les lecteurs.

UN GROS MOT ? Putain de bordel à cul de sa mémé.

UN ENDROIT DU MONDE ? Quelque part au bord de la Méditerranée.

UN HASHTAG ?  #merveilledujour 😉

UNE BONNE ADRESSE ? Tous les lieux du monde où l’on peut boire un verre en observant les lumières de la ville de très haut. Par exemple l’hôtel Andaz, à Tokyo, qui m’a inspiré une scène de « La chambre des merveilles ».

L’OPPOSE DE TOI-MÊME ? emêm–ioT

UN SOUVENIR ? Celui qui n’est pas encore né.

UN SECRET ? Je pense qu’il ne faut révéler un secret qu’à des personnes prêtes à l’entendre. Et je ne te sens pas prêt, Juju 

QUELQUES MOTS ISSUS DE L’UN DE TES OUVRAGES ? « À l’impossible, nul ne peut croire. Sauf ceux qui le vivent, ou en meurent. » – La vie qui m’attendait.

UNE ADDICTION ? Le chocolat, mais dans mon cas on est bien au–delà de l’addiction…

UN COMPTE  INSTAGRAM ? Tous ceux qui célèbrent le livre.

UN LIVRE QUE TU N’AS PAS ENCORE ECRIT ? Il y en a tellement. En réalité, mon travail d’auteur commence toujours par une tentative de faire le tri dans tout ce que j’ai envie de raconter…

UN FILM ? Je n’ai pas de film culte, à proprement parler. Alors je peux seulement évoquer quelques films qui m’ont particulièrement touché dernièrement : « Jusqu’à la garde », « Pupille », et dans un tout autre registre, « La liste de Schindler », revu récemment.

UNE CHANSON ? Idem, pas de chanson culte, je papillonne pas mal. En ce moment j’aime bien Angèle et Juliette Armanet.

UNE SÉRIE TÉLÉ ? Je regarde peu de séries, je sais que je rate de très belles choses, mais il faut faire des choix…

UNE EMISSION TÉLÉ ? Bon c’est là que je révèle le secret, LE plaisir coupable : j’aime bien l’Amour est dans le pré… je trouve que c’est un concentré de vie, avec des joies, des peines, du ridicule, du sincère, du fake, du lourdingue, parfois même un peu de poésie… voilà voilà 😉

LE MOT DE LA FIN ? Merci Juju !!

Cliquez ici pour lire ma chronique de LA CHAMBRE DES MERVEILLES.

Et ici pour ma chronique sur LA VIE QUI M’ATTENDAIT.

3 commentaires sur « Le Portrait Chinois de Julien Sandrel »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s