Le Bonheur N’A Pas de Rides – Anne-Gaëlle Huon

LE BONHEUR N A APS DE RIDE

Date de Parution : 03 Avril 2019

LE BILLET DE JUJU :

👵🏻
Sacrée Paulette ! Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas commode la bougresse !

Lorsque nous faisons sa connaissance, la vieille dame, un peu indigne sur les bords, tente de manipuler allègrement son fils et sa bru afin d’avoir la chance de couler des jours paisibles dans une maison de retraite dernière génération…

Mais ses plans vont tomber à l’eau et elle va finalement se retrouver dans un trou paumé, à l’auberge de Monsieur Yvon.

Pour les vieux cinéphiles comme moi, vous trouverez que la Paulette oscille entre Tatie Danielle et la Poupette de la Boum. Mais ce qui fait le charme de ce roman, ce sont surtout les sympathiques habitants de la fameuse auberge.

Une joyeuse troupe intrigante et émouvante. Comme je les aime. Une galerie de personnages attachants et qui vont faire craquer le vernis d’ironie blessante et de piques assassines dont Paulette semble avoir le secret.
Petits secrets inavouables, drames d’une vie et sourires en cascades émaillent la lecture de ce roman rafraîchissant. Sans oublier ce Sud qui fleure bon le soleil à chaque page.

J’aime à lire ces personnages qui semblent prendre vie. Monsieur Yvon, l’aubergiste qui mène ses troupes comme il peut, chef d’orchestre inquiet du quotidien. Nour, la cuisinière qui cache un passé compliqué. Monsieur Georges, un peu guindé et si mignon. Je me suis imaginé quelques secondes entamer une chenille endiablée aux côtés de tous ces personnages simples comme la vie qui passe. Ça doit être mon petit côté populaire.

Je crois qu’on n’écrit bien qu’avec le cœur et Madame Huon a l’air de bien les aimer ses personnages. C’est de la tendresse qui se lit ici. Tout simplement.
Et souvent, au détour d’un mot, d’une phrase, il y a une image, une émotion qui me frappe en plein cœur. Question de sensibilité, mais je n’aime jamais autant la plume d’Anne-Gaelle Huon que lorsqu’elle laisse entrevoir un peu de sa lumière, à travers les vies qu’elle raconte.

Comme ces biscuits dont Monsieur Georges garde précieusement les coins ou le jeu de la bienveillance, ces petits riens qui font toute la beauté d’un livre ou d’une personne.

Sur la route des vacances, faites une halte !

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Le plan de Paulette, quatre-vingt-cinq ans, semblait parfait : jouer à la vieille bique qui perd la tête et se faire payer par son fils la maison de retraite de ses rêves dans le sud de la France. Manque de chance, elle échoue dans une auberge de campagne, au milieu de nulle part.

La nouvelle pensionnaire n’a qu’une idée en tête : quitter ce trou, le plus vite possible ! Mais c’est compter sans sa nature curieuse et la fascination que les autres résidents, et surtout leurs secrets, ne tardent pas à exercer sur elle. Que contiennent en effet les mystérieuses lettres trouvées dans la chambre de monsieur Georges ? Et qui est l’auteur de l’étrange carnet trouvé dans la bibliothèque ?
Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens.

POUR ALLER PLUS LOIN :

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE PORTRAIT CHINOIS D’ANNE-GAELLE HUON

CLIQUEZ ICI POUR LIRE MON BILLET SUR MÊME LES MÉCHANTS RÊVENT D’AMOUR

 

2 commentaires sur « Le Bonheur N’A Pas de Rides – Anne-Gaëlle Huon »

Répondre à theunamedbookshelf Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s