Confidences d’une emmerdeuse – Hélène de Montaigu

Confidences d'une emmerdeuse

Date de Parution : 09 Novembre 2018

LE BILLET DE JUJU :

🤹‍♀️🤹‍♀️🤹‍♀️
Éloignons-nous un peu des déferlements de la rentrée littéraire pour faire une petite incursion dans le monde chatoyant de l’auto-édition, c’est ce que je vous propose aujourd’hui!

« Je m’appelle Zénaïde. »

Mais non, ne partez pas en courant. C’est bien le prénom de la protagoniste principale de ce drôle de roman. J’avoue, au premier abord, on se demande si ça existe vraiment ? Et bien, oui, il existe et après des recherches très longues (sur Wikipédia), je suis même en mesure de vous annoncer qu’il était fort à la mode au XIXème siècle.

« Je m’appelle Zénaïde. Je suis une emmerdeuse. »

Ah, parce qu’en plus de porter le pire prénom au monde, la nana est du genre pompe l’air… Avec ces deux phrases, le roman commence et le lecteur s’inquiète.
🤹‍♀️🤹‍♀️🤹‍♀️
Au fur et à mesure de la lecture, nous allons partir à la rencontre de cette drôle de zèbre. Qui, tout au long du livre, va nous raconter sa petite vie et surtout, va tenter de comprendre comment elle a pu être cataloguée « emmerdeuse » en chef au sein du giron familial.

On se retrouve en pleine saga familiale douce-amère, où la petite dernière de la fratrie va essayer de comprendre où est sa place dans ses hiérarchies parfois mystérieuses que peut nous imposer la famille. Celle qui déjà, par sa naissance accidentelle débute sa carrière d’emmerdeuse malgré elle, va se lancer alors dans une description haute en couleurs de tous ses drôles de personnages qui constituent sa famille !
🤹‍♀️🤹‍♀️🤹‍♀️
A travers une plume à la fois piquante et tendre, Hélène de Montaigu offre le portrait d’une nana ordinaire qui n’a pas la langue dans sa poche, prête à en découdre avec famille et belle famille !
🤹‍♀️🤹‍♀️🤹‍♀️
Une histoire de femme, qui cherche, et finira, peut-être, par trouver sa place …

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Zénaïde a grandi dans un cadre familial avare de sentiments, où la domination masculine prévaut. Elle se sent à part d’une fratrie avec qui elle ne partage aucune connivence. Pourquoi donc a-t-elle été affublée du qualificatif d’emmerdeuse ? Cette mauvaise réputation, telle un second prénom, lui a collé à la peau toute sa vie. Elle n’a jamais pu s’en débarrasser. De quel outrage, cette petite dernière s’est-elle rendue coupable aux yeux des siens ? Zénaïde veut comprendre, et pour cela, elle va mener son enquête…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s