Soif – Amélie Nothomb

Soif

Date de Parution : 21 Août 2019

LE BILLET DE JUJU :

🍷🍸🍹

La rentrée littéraire. D’un coup, ça me rappelle la rentrée des classes, lorsque nous étions gosses.

Et chaque année, lors de cette fameuse rentrée, y’avait cette nana, légèrement insupportable, un peu jalousée, qui se pointait en bonne première de la classe et qu’on regardait un peu de travers.

Dans la cour de récré de cette rentrée 2019, au milieu de tous les nouveaux un peu fébriles, la voilà qui se pointe, comme d’hab, à la fois majestueuse et nonchalante. On la voit venir de loin, avec son drôle de chapeau et son cartable un peu usé par toutes ses rentrées. C’est Amélie. La fameuse. La revoilà.

Elle se poste au milieu du préau, en habituée, elle sort une gourde de sa besace, elle a soif la bougresse ! Et sous les regards en coin, elle s’abreuve sans vergogne.

🍹🍸🍷

SOIF. Le voilà, le voilou. J’avoue, j’étais un peu sceptique. Je ne fais pas partie des disciples de Madame Nothomb, je suis un garçon qui s’est toujours méfié des attroupements. Pourtant, j’ai de bons souvenirs avec la dame. Mais quelques déceptions aussi.

Ma curiosité prend le pas et cette année, je m’intéresse à Amelie. J’ai envie d’être objectif. Et pour tout vous dire, hélas, ça n’a pas vraiment fonctionné avec moi …

Amélie donne la voix à Jésus. Idée parfaitement saugrenue, idée originale. Pourtant, une fois refermé, je sais déjà que ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable.

🍷🍸🍹

C’est plutôt bien écrit, j’ai parfois souri. J’ai aimé l’idée de ce mec qui se raconte en se projetant dans les années à venir. C’est Jésus tout de même ! Il sait déjà …

Mais le propos ne m’a pas emballé, a même un peu fini par m’ennuyer. Je suis resté en lisière de cette histoire. Je salue l’idée en effet, moins le traitement qui m’a laissé de marbre. Ce n’est pas demain que je vais me retrouver habité par la grâce …

Madame Nothomb a ce pouvoir de changer les livres en milliers de lecteurs heureux et tant mieux !

🍷🍸🍹

A chacun son flacon, à chacun son ivresse !

Moi, je file prendre une aspirine !

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

 

7 commentaires sur « Soif – Amélie Nothomb »

  1. N’ai jamais lu…je sais je devrais, mais quelque chose me retiens : le personnage médiatique ? Un ou deux livres par an ? Pourtant, je la trouve de plus en plus pathétique au fil de ses apparitions, l’image pour moi d’une solitude extrême… J’avais pensé que celui-ci je pourrais faire l’effort ! Et, bien non, surtout après cette chronique ! Pas envie ! Pourtant l’idée est originale, comme tu le précise, mais non pas envie …..Bon WE !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s