Un Oiseau de Nuit à Buckingham – David Lelait-Helo

Un Oiseau de Nuit A Buckingham

Date de Parution : 11 Octobre 2019

LE BILLET DE JUJU :

Enfin ! David Lelait-Helo est de retour. Pour mon plus grand plaisir. Car j’aime sa plume, j’aime son regard sur le monde, la vie. J’aime la diversité d’émotions qu’il arrive à insuffler dans ses romans.

David aime les divas, il est l’auteur de biographies sur Dalida, Barbara ou la Callas. Quoi de plus normal pour lui de mettre en scène, dans ce roman, une des plus grandes divas de notre époque, la reine d’Angleterre.

Nous sommes le 24 juin 2016 et le Brexit vient d’être annoncé.
Paul Scarborough, l’anti–héros so british de ce roman atypique, doit absolument s’entretenir avec la reine !

Et c’est dans ce projet fou qu’il va se lancer : pénétrer dans Buckingham !

Avant de se coucher et loin de se douter des projets de Paul, la reine passe un coup de fil à son amoureux, le Prince Philip et ce dernier lui adresse ces quelques mots :

« Qu’aurait été notre vie, ma saucisse, si nous n’avions pas été roi et reine ? »

Le ton est donné. La folle parenthèse peut commencer …

J’ai beaucoup aimé cette lecture ! L’auteur s’est inspiré d’un fait réel et a laissé galoper sa belle imagination ! A la fois surréaliste, piquante et passionnante, j’ai savouré cette nuit passée entre ces deux protagonistes qui n’auraient jamais dû se rencontrer !

Avec humour et une tendresse infinie pour la plus couronnées des vieilles dames, l’auteur nous fait pénétrer les coulisses de la royauté anglaise. C’est un livre qui ne se lâche pas, tant la plume jubilatoire de l’auteur entraîne son lecteur de chapitre en chapitre.

Paul et Elizabeth se découvrent, se racontent, se souviennent. Apprennent l’un de l’autre. Dialogues qui font mouche et protocole mis à l’amende, on tient là un bien joli page turner d’un genre nouveau. La dame aux mille chapeaux n’a jamais été aussi touchante. Un roman qui se lit d’une traite!

Si vous cherchez un livre pour sourire mais qui cache aussi de jolis moments d’humanité, foncez ! Vous risquez de passer une nuit magique !

Après cette lecture, les couloirs et les fantômes de Buckingham (Lady Di, es-tu là ?) n’auront plus aucun secret pour vous !

God Save the Queen !

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Ce 24 juin 2016 au matin, à Londres, Paul Scarborough a l’esprit trouble des lendemains de cuite et une pensée pour son patron qui l’a congédié, pour sa femme qui l’a quitté, lorsqu’il entend à la radio le mot Brexit. Il comprend, consterné, que le vote pour la sortie de l’Europe l’a emporté. À l’image de son pays décroché du continent, Paul Scarborough dérive. Sur le rebord de la fenêtre, une figurine en plastique : la reine. A-t-il une seule fois pensé à elle depuis quarante-cinq ans ? La reine existe en Angleterre comme existent le brouillard et le thé à 5 heures. Une évidence, un parfum d’éternité. Sa décision est prise, il doit lui parler… Il suffit d’attendre que la nuit tombe.

La reine d’Angleterre, quatre-vingt-dix ans, s’est endormie dans sa chambre de Buckingham Palace, entourée de ses six corgis – en peluche. Elle s’éveille en sursaut. Assis sur son lit, un homme. Qui est-il ? Que lui veut-il ? S’instaure un dialogue entre deux êtres que tout sépare. Le temps d’une nuit, la reine dépose sa couronne et délie sa parole. « Nous sommes tous des prisonniers », réplique-t-elle à cet homme entravé. Sommes-nous libres ? Vivons-nous enchaînés à notre destin ? Un dialogue à bâtons rompus entre émotion et fantaisie, souvent surréaliste, so british.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Cliquez ici pour lire mon billet sur QUAND JE SERAI GRAND, JE SERAI NANA MOUSKOURI .

3 commentaires sur « Un Oiseau de Nuit à Buckingham – David Lelait-Helo »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s