CALENDRIER DE L’APRES

Décembre est là, et cette année s’achève.

Enfin.

Je vois partout fleurir ces calendriers de l’avent, plus ou moins heureux, qui me rappellent un peu le temps d’avant. Bien étrange décompte à rebours.

Moi, de ma fenêtre, je fais les choses à l’envers, et je rêvasse encore.

Sur mon calendrier de l’après, je coche des bâtons, je me raccroche aux jours à venir, tu sais, ceux qui, la plupart du temps, finissent par arriver après la pluie.

J’imagine des sourires, des regards embués, comme on se réveille d’un long sommeil. Je vois des rêves à ne jamais laisser tomber, cet optimisme à protéger du froid ambiant.

J’entends le temps qui s’avance, en farandole, j’écoute attentivement le temps que ça prendra pour entrer dans la danse, à nouveau.

Sur mon calendrier de l’après, je note, je griffonne, je ronchonne, pour ne pas oublier d’être. D’être là. Maintenant.

Sur mon calendrier de l’après, je rature mon petit nombril, je sature et je me détrompe avant de plus pouvoir m’encadrer. Je laisse entrer un peu plus de lumière, celle que l’autre dépose parfois sur nous. J’entoure des petits cœurs et je m’entoure des meilleurs.

Il est sûrement bien naïf mon calendrier de l’après mais il est tendre et il s’écrit d’un pas décidé, il s’accroche aux terrasses, aux coups de fourchettes, aux amis réunis et aux promesses qu’on ne tiendra pas.

Mon calendrier d’après tout, d’après tout ça, il me parle d’espoir, il expire d’avant, l’inconscience en moins et la gratitude en plus. Il s’inspire de temps pour l’important, l’indispensable superflu.

Sur mon calendrier d’après, je mets le doigt devant, je mets le doigt dessus, je fais de tout petits bonds et je fonce en avant.

Prenez soin de vous, des autres, des vôtres, et surtout, décochez les cases car personne ne rentre jamais tout à fait dedans. Comptons plus que jamais les moutons pour ne pas se tromper de troupeau.

Je vous embrasse très fort, la famille !

3 commentaires sur « CALENDRIER DE L’APRES »

  1. Le monde d’après, un thème inspirant. Moi j’ai le nez levé vers les étoiles et je me dis qu’elles étaient là bien avant et qu’elles seront là bien après… Profitons de l’instant présent 🎁

    J'aime

Répondre à Matatoune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s