Celle qu’il attendait – Baptiste Beaulieu

Leur histoire, c’est l’histoire d’un amour.

Lui, c’est Joséphin, c’est joli, comme prénom, Joséphin, c’est joli et étrange. C’est beau, comme le bizarre peut l’être parfois. Un peu surréaliste, comme ce roman à l’orée des genres.

Elle, c’est Eugénie D. Isolée d’un monde qui l’effraie, gauche à force de ne pas savoir tenir droite, coincée dans ses kilos et dans le regard des autres.

Baptiste Beaulieu tisse une histoire comme on récite un poème, comme une veillée au coin du feu, comme on saute dans les flaques pour oublier un peu la solitude de notre époque.

Onirique, poétique, déjanté parfois, bouleversant d’humanité, c’est l’histoire d’une rencontre entre deux hurluberlus qu’on aime découvrir.

Véritable mélange des genres, Baptiste Beaulieu passe parfois du coq à l’âne, de Joséphin à Eugénie, entremêlant les genres pour conter leur histoire. Parfois déstabilisant, souvent émouvant. Il faut plonger dans ce roman atypique comme on rencontre. Sans à priori, sans fil conducteur. Faire le choix de s’égarer un peu parfois, en tant que lecteur, dans la substance de ses personnages atypiques.

Pour raconter cette rencontre, cet amour, l’auteur a choisi d’alterner leur passé de doux dingues solitaires et leur rencontre un soir pluvieux à la gare Montparnasse.

C’est un roman qui déstabilise son lecteur, par cette multiplicité des styles, des thèmes, c’est un roman que l’on lit comme on se souvient, au réveil, d’avoir rêvé, sans avoir toutes les clefs mais avec ce sentiment diffus d’avoir vécu un moment doux.

Vous l’aurez compris, le dernier Baptiste Beaulieu, c’est tout un poème. Loin des codes établis, loin du planplan et du ronron auquel parfois nous, lecteurs, sommes habitués. Lire ce roman, c’est se faire surprendre et adopter ces deux êtres, entre Amélie Poulain et Boris Vian.

LE RESUME DE L’EDITEUR :

Eugénie D déborde d’imagination et de projets farfelus pour s’isoler d’un monde qui l’effraie. Elle sait les hommes prompts à arracher les ailes des femmes.


Joséphin, chauffeur de taxi mutique, est né dans un pays en guerre. Il charrie sa maigreur et sa méfiance des hommes. Pour oublier sa mélancolie, il tourne la terre sous ses mains à l’infini.
Leurs vies basculent quand ces deux empotés magnifiques se croisent sur un quai de gare.
Une rencontre improbable, une histoire d’amour hors du temps.

Avec beaucoup de poésie et d’originalité, Baptiste Beaulieu tisse le destin fantastique de ces deux êtres dont les fêlures se répondent comme par magie.