Simple – Julie Estève

Simple.jpg

Date de Parution : 22 Août 2018

LE BILLET DE JUJU :

Simple, simplet, mongol.

Autant de qualificatifs pour Antoine Orsini, l’anti-héros de ce roman.
C’est l’histoire d’un homme. Différent. Qui nous livre un récit décousu mais magnifique. Par bribes. Par morceaux.

Il vadrouille. Avec une chaise. A qui il se raconte. A qui il fait visiter les endroits de son existence. A qui il raconte un fait divers. Qui va tenir le lecteur en haleine tout au long de ce roman atypique et terrible.

Je l’ai débuté hier. Terminé aujourd’hui.

C’est tellement fort, c’est tellement bon que je n’ai pu m’arrêter de lire. C’est un récit plein de poésie, où chaque mot est pesé. Difficile exercice que de raconter une histoire du point de vue d’un « simple d’esprit ». Le résultat est juste brillant. Juste terrible. Juste captivant de bout en bout.

La force du roman vient du fait que l’auteure invente un langage. Crée un monde intérieur. Tout en livrant un récit serré et trépidant impossible à lâcher !

C’est un livre marquant.

Par ses mots. Car il s’agit là d’une très belle littérature aux formules émouvantes. Fortes.

Par sa poésie. Cette façon de voir le monde à travers les yeux d’un simple d’esprit.

Un livre angoissant. L’envie de savoir ce qu’il s’est réellement passé.
Et cette fin. Tu refermes le livre. Et tu cries au génie ! Ce livre est extraordinaire. Et je pèse mes mots.

Je découvre Julie Estève.

Je suis sous le charme de Julie Estève.

Et j’ajoute son SIMPLE à mes coups de cœur 2018.

Foncez ! Vite ! Vite !!!!!

 

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

On ne l’appelle jamais Antoine Orsini dans ce village perché au coeur des montagnes corses mais le baoul, l’idiot du coin. À la marge, bizarre, farceur, sorcier, bouc émissaire, Antoine parle à sa chaise, lui raconte son histoire, celles des autres, et son lien ambigu avec Florence Biancarelli, une gamine de seize ans retrouvée morte au milieu des pins et des années 80.

Qui est coupable ?

On plonge à pic dans la poésie, le monde et la langue singulière d’un homme simple, jusqu’à la cruelle vérité.

Un commentaire sur « Simple – Julie Estève »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s