Horrora Borealis – Nicolas Feuz

Horrora Borealis.jpg

Date de Parution : 22 Août 2018

LE BILLET DE JUJU :

La Suisse. Ses chocolats , ses montres , ses banques …

Bon, OK, j’arrête tout de suite les clichés …

Nous sommes donc en Suisse en plein festival Festi’neuch . Une prise d’otages est en cours. Il y a déjà des morts. Le preneur d’otages semble avoir vécu des événements traumatisants quelques temps lus tôt en Laponie …

Les aurores boréales, le Père Noel et les élans …

Bon, OK, j’arrête tout de suite les clichés …

De Laponie, il sera question et cette question qui va vous consumer tout le longe de votre lecture : « Que s’est-il passé exactement en Laponie ? ».

Et bien, vous allez le savoir et vous risquez de ne pas vous en remettre !

Le mystère plane et l’auteur fait allers retours entre cette soirée fatale en Suisse et les fameux événements qui se sont déroulés en Laponie …

On a envie de savoir et Nicolas Feuz sait très bien jouer avec les nerfs de son lecteur. Ce qui se passe en Laponie ne doit pas rester là-bas, surtout pas. On tourne les pages avec frénésie, tant les deux événements contés ici nous embarquent …

Je découvre Nicolas Feuz. Et quelle découverte ! Rarement un thriller ne m’a autant tenu en haleine du début à la fin du livre ! Je pensais avoir vu venir les choses et pourtant non, j’étais bien loin de tout avoir saisi !

Tellement content de tenir un nouvel auteur de thriller de talent que je ne vais pas le lâcher !!! Je m’attelle très vite à la suite de son œuvre ! Et je donne rendez-vous aux amateurs du genre, ils devraient prendre bien du plaisir !

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Sur les rives du lac de Neuchâtel, en Suisse, des coups de feu éclatent en plein festival de musique. Le site est évacué. La grande scène devient le théâtre d’une prise d’otages. Un négociateur intervient. Le groupe d’intervention de la police s’organise. Dans l’esprit de Walker, une seule question compte : que s’est-il passé en Laponie ? Ses souvenirs sont flous. Mais il est clair que, de longue date, il ne croit plus au Père Noël. Et vous, y croyez-vous encore ?

 

4 commentaires sur « Horrora Borealis – Nicolas Feuz »

  1. Grand habitué du genre, je suis surpris de lire que l’on peut être surpris par une intrigue qui me semble aussi « téléphonée » tant je suis parvenu à comprendre le dénouement final après la lecture du deuxième chapitre.

    – Un rêve.
    – Utilisation du nom de famille.
    – Le titre.

    Néanmoins, je suis toujours heureux lorsque je lis une chronique qui s’inscrit à l’opposé de mes « certitudes ». Cela nous prouve que la lecture, même si elle se partage, reste libre à l’appréciation de chacun. Nous sommes tous différents face à un même livre et heureusement. Merci de cette très belle chronique.

    Aimé par 1 personne

    1. J’avais pressenti certaines choses mais pas tout, loin de là. J’ai aimé ce plaisir de lecture trépidant. Sans prise de tête. J’aime les thrillers qui claquent et qu’on lit avec plaisir. Je suis souvent déçu par des thrillers beaucoup trop longs et sans saveur! Et j’aime qu’on soit pas d’accord! C’est le sel d’une lecture!

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s