Avec des Si et des Peut-Etre – Carène Ponte

Avec Des Si Et Des Peut Etre

Date de Parution : 24 Mai 2018

LE BILLET DE JUJU :

🍾🌃
« Avec des Si, on mettrait Paris en bouteille ».

Cette expression m’a toujours fait flipper en fait car je ne la comprends pas. Enfin, j’ai capté l’idée mais pourquoi Paris ? Et dans une bouteille ? Pourquoi pas Toulouse dans un aquarium ? Ou Grenoble dans un bocal ?

 

Bref, je pars déjà en cacahuète. Ça doit être l’effet de ce roman « feel good » fun et rigolo à souhait qui me monte à la tête.

Dans le registre du « livre qui fait du bien », je n’aime pas tout, loin de là. Je tente des incursions plus ou moins réussies dans ce domaine et ici, je me suis bien amusé.

On suit avec plaisir, Maxine, prof de français, bonne copine et nana qui se prend un peu la tête, à se demander ce qu’il se serait passé si … Peut on rêver sa vie et la vivre en même temps ?

La plume de Carène Ponte et ses références m’ont embarqué. Je me suis retrouvé pas mal de fois ! Faut dire que ce livre prend parfois des allures de karaoké géant ! Un livre, une chanson quoi ! Beaucoup de références à la chanson française, de bons moments de variétoche! Je me suis même surpris à trémousser mon popotin en lisant ! Du plus bel effet ! Ou pas …

La plume est virevoltante et permet de sourire tout au long d’une lecture fluide et pleine de réparties !

Je crois que tout est possible en littérature tant que la sincérité est là. Quel que soit le registre. J’aime ces écrivains qui offrent une petite part d’eux-mêmes lorsqu’ils écrivent. Ce petit supplément d’âme.

Alors si vous avez des envies de légèreté, je vous conseille vivement ce livre. Vous retrouverez des ingrédients qui font plaisir à lire ! Qui sont bonheur à vivre !

Carene Ponte fait concrètement du bon vieux « feel good » et elle y va plutôt gaiement et de bon cœur. Du coup, ça fonctionne plutôt bien même si parfois on entrevoit un peu les ficelles !

Mais qu’importe la bouteille, pourvu qu’on ait la banane !

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Professeur de français, Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), aime Flaubert (ses élèves plutôt Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres c’est déjà bien) et aller chez le dentiste (sa sœur, pour papoter).

Elle croit aux signes et aux messages de l’univers. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de se demander :  » Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela ?  »
En bonne prof, Maxine aime le conditionnel…

Mais à trop réfléchir  » avec des si et des peut-être « , ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ? Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

 

4 commentaires sur « Avec des Si et des Peut-Etre – Carène Ponte »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s