Plateau – Franck Bouysse

Plateau

Date de Parution : 01 Mars 2017

LE BILLET DE JUJU :

Ils sont peu d’hommes à vivre là.

Sur le Plateau.

Virgile y a passé son existence et veille maintenant sur Judith, son épouse, qui perd pied avec la réalité. Georges, ce neveu orphelin qui vit dans une caravane. Karl, venu s’installer dans la région et Cory, cette jeune femme qui vient panser ses plaies et tenter de fuir celle qu’elle était en s’installant sur le plateau. Et ce chasseur qui rôde …

Des hommes, des femmes et cette terre de solitudes où les choses ne se nomment pas, restent à l’intérieur des cœurs. Des cœurs ballotés par des forces qu’ils ne maîtrisent pas. Des secrets enfouis au plus profond de chacun d’entre eux. Au plus profond du Plateau …

« Ce plateau, je l’ai jamais aimé. (…). Les hommes appartiennent à ce royaume et pas l’inverse. Ils ont pas la main, ici, ils sont comme des épouvantails éventrés qui font plus peur à personne. »

La plume de Franck Bouysse, à la fois poétique et précise, dépeint l’aridité d’une terre qui survivra aux hommes qui l’habitent en un roman âpre et rugueux. Rude et merveilleux où la désolation côtoie l’immense.

Je suis fasciné par cet écrivain de talent qui offre mille sensations, il est pour moi un véritable conteur de la terre, un cultivateur de mots qui creuse son sillon dans les émotions fertiles et capiteuses de ses protagonistes.

Lire Franck Bouysse, c’est pénétrer des lieux inhospitaliers et en ressentir profondément l’atmosphère. Lire Franck Bouysse, c’est sonder le cœur d’hommes et de femmes, des êtres qui paraissent ballottés au gré d’un nature qui décide des destins.

Je vais continuer ma découverte de cet écrivain exceptionnel car j’ai découvert avec NE D’AUCUNE FEMME et ce PLATEAU des univers à la frontière de notre humanité et de cette terre qui nous prend aux tripes.

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Plateau de Millevaches. Judith et Virgile tiennent une petite ferme dans un hameau. Le couple a élevé Georges, un neveu dont les parents sont morts dans un accident de la route quand il avait cinq ans. Il vit dans une caravane tout près de chez son oncle et sa tante. Lorsqu’une jeune femme vient s’installer chez lui, lorsque Karl, ancien boxeur tiraillé entre pulsions sexuelles et croyance en Dieu, emménage dans une maison du même village, et lorsqu’un mystérieux chasseur sans visage rôde alentour, les masques s’effritent et des coups de feu résonnent sur le Plateau.

Une écriture ciselée pour exprimer la rudesse du paysage et la profondeur des caractères. Comme Grossir le ciel, noir et bouleversant.

POUR ALLER PLUS LOIN :

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LE PORTRAIT CHINOIS DE FRANCK BOUYSSE.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE MA CHRONIQUE SUR NE D’AUCUNE FEMME.

 

2 commentaires sur « Plateau – Franck Bouysse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s