Deux Heures – Sylvia Rozelier

 

Deux Heures

Date de Parution : 19 Janvier 2006

LE BILLET DE JUJU :

Je m’appelle Julien, je suis un homme, et je n’ai pas d’enfant.

Pourtant, durant les deux heures qui viennent de s’écouler, j’étais une femme, j’étais cette mère qui attend.

Cette femme dont l’enfant vient de prendre un avion. Cette femme qui vient d’apprendre qu’un avion vient de sombrer. Cette femme qui va attendre de savoir.

Deux heures où chaque mot est à sa place, où chaque émotion est tellement juste qu’elle est ressentie par le lecteur. Profondément. Douloureusement. Justement.

Les minutes passent. L’angoisse se mêle à la mémoire. La culpabilité à l’amour infini. Le passé à maintenant.

Comme dans DOUCE, j’ai été emporté par une plume qui sait choisir ses mots au profit de la vérité des sensations, de la vérité. Sylvia Rozelier offre une tempête sous un crâne, en peu de mots mais tellement d’images, tant de profondeur, que tout prend forme, tout prend vie.

Je suis définitivement conquis par cette écriture. Il y a ce grand supplément d’âme, qui, moi, me touche au ventre, presque aux tripes. Littéraire et vivante.

A lire dans le train, de préférence ou du moins, sur la terre ferme.

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Une femme, une mère. Son enfant est partie en vacances avec son père en Égypte, elle rentre ce matin. L’avion est prévu pour neuf heures à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Et puis soudain, la vie dérape : un coup de fil lui apprend qu’un avion s’est écrasé sur les bords de la mer Rouge, peu après son décollage de Charm el-Cheikh, il devait atterrir à Paris à neuf heures, il n’y a aucun survivant.

Deux heures, c’est la chronique, minute par minute, de la vie d’une mère aux prises avec l’échéance de mort de son enfant : le refus, la colère, le silence, l’impuissance à s’abandonner à la douleur trop grande.

 

Un commentaire sur « Deux Heures – Sylvia Rozelier »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s