Le Mois le plus cruel – Louise Penny

Le Mois Le Plus Cruel

Date de Parution : 08 Septembre 2012

LE BILLET DE JUJU :

Les cloches sont passées (je ne parle pas de moi, attention !) dans mon village préféré littéraire. J’ai nommé Three Pines.

Le printemps est là et il n’y a pas que le soleil qui peut tuer (à trop forte dose) …

Et oui, je viens de terminer le troisième volume de cette série débutée avec NATURE MORTE puis SOUS LA GLACE et je me suis une nouvelle fois bien passionné !

Retrouver les habitants de cette contrée québécoise est un plaisir à chaque tome : Clara et Peter Morrow, les artistes du coin, Ruth Zardo, la poétesse un peu sorcière, ou encore Gabri et Olivier, le couple so fun et so gay !

Retrouver des lieux, comme la vieille maudite des Hadley ou le café où tout se joli monde se croise.

Il ne faut pas oublier, évidemment, l’illustre inspecteur-chef Armand Gamache, qui encore une fois va fureter autour des trois pins ! Il prend véritablement corps dans cet opus et ce tome nous le rend encore plus attachant si c’est possible. Car la tempête qui se prépare semble vouloir l’arracher à sa quiétude habituelle …

Cette fois-ci, c’est une séance de spiritisme qui va mal tourner et faire tomber quelques masques dans la petite bourgade toujours pas aussi paisible qu’elle paraît.

Cette série est vraiment actuellement ma préférée dans le registre du cosy mystery. Les personnages, que l’on retrouve d’un livre à l’autre, sont terriblement attachants et on frémit toujours à l’idée qu’il puisse arriver quelque chose à l’un d’entre eux.

La psychologie prime, comme à l’accoutumée, et c’est ce qui me fait tellement apprécier cette série. Les êtres de papier sont palpables, leurs failles, leur humanité. Il faut véritablement lire cette jolie série dans l’ordre car des événements évoqués dans les précédents tomes viennent ici se mettre en branle, pour notre plus grand plaisir.

Louise Penny aime ses protagonistes et ça se voit, du moins, ça se lit ! Elle a créé un univers de toute pièce, une communauté. Elle a semé des graines, dans les deux précédents volets et apporte ici des réponses.

Si vous aimez les crimes à l’heure du thé et les vraies belles études psychologiques de personnages, vous devez visiter Three Pines!

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Durant le week-end de Pâques, le village de Three Pines s’anime le temps d’une grande chasse aux oeufs. Mais une fois la nuit tombée, le monde des vivants se mêle à celui des morts.

Lorsque Armand Gamache arrive le lendemain, l’inspecteur- chef de la Sûreté du Québec découvre une scène de crime des plus inhabituelles. Dans la vieille maison abandonnée des Hadley, où il a déjà failli perdre la vie, une séance de spiritisme, organisée pour libérer la de meure du mal qu’elle recèle, s’est terminée de façon tragique. Un corps sans vie gît à terre, celui d’une participante apparemment morte de peur.

Mais Gamache a appris à se méfier des apparences. Il sait que le décor de carte postale de la petite bourgade des Cantons-de-l’Est cache d’inavouables secrets. Il sait que l’explosion de vie du printemps dissimule des pulsions de mort. Il sait que l’un des siens est sur le point de le trahir. Dans cette nouvelle enquête, les lecteurs de Louise Penny retrouveront avec bonheur l’inspecteur-chef Gamache, sa veste de tweed impeccable, son côté délicieusement suranné, son physique de bon vivant, ses longues promenades méditatives, et cette façon de se tenir debout quand tout le monde pense qu’il est sur le point de tomber.

 

 

Un commentaire sur « Le Mois le plus cruel – Louise Penny »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s