Ce que tu as fait de moi – Karine Giebel

Ce Que Tu As Fait de Moi

Date de Parution : 21 Novembre 2019

LE BILLET DE JUJU :

Ce qu’elle a fait de moi ?

Un lecteur aux abois, complètement accro, voilà ce que Karine Giebel a fait de moi …

J’ai lu tous ses livres. J’ai encore dans le cœur nombreux de ses personnages. Marianne. Jeanne. Tama. Vincent. Ils ont tous laissé en moi une trace, un souvenir de lecture fort. Des personnages de papier. Marquants.

Voilà que viennent s’ajouter à ma galerie intime Richard et Laetitia … Car, une fois de plus, j’ai succombé, violemment et inconditionnellement, au poison distillé par Karine Giebel dans son nouveau roman.

Avec elle, je ne lis jamais les quatrièmes de couverture. Pour mieux me laisser surprendre, me laisser entrer dans l’histoire qu’elle propose. Et surtout, pour ne rien déflorer.

Je ne vous dirai donc presque rien de l’histoire. Juste que ce roman débute avec deux policiers, donc, Richard, patron des Stups, et Laetitia Graminsky, son lieutenant. Ils sont chacun dans une salle d’interrogatoire, chacun de leur côté, et vont raconter leur vérité, tout au long de ce roman noir et tendu tout du long. Chacun sa version des faits … Chacun sa vérité …

Au bout de trois pages, j’étais dedans. Happé. A en oublier ce qui pouvait se passer autour de moi. J’étais là, dans cette histoire qui dure le temps d’une nuit à écouter les confessions de ces êtres abîmés par ce qu’on nomme la passion.

Une nouvelle fois, Karine Giebel a fait de moi un lecteur suspendu à ses mots, le souffle court et le cœur prêt à chavirer. Une nouvelle fois, Karine Giebel nous offre un putain de bon roman où rien n’est simple, aux personnages troubles et humains.

Elle nous fait rentrer dans la tête de ces personnages. On a du mal parfois à les comprendre, à se mettre à leur place. Chez Giebel, la frontière entre le bien et le mal est toujours aussi ténue, toujours aussi malencontreusement humaine. Toujours aussi compliquée à regarder en face. Un roman viscéral et hypnotique.

Coup de cœur de cette fin d’année. Karine Giebel reste indétrônable, à mes yeux , dans l’univers du noir à la française.

Ce que tu as fait de moi ?

Un lecteur éperdument accroché à tes mots, Karine.

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

Personne n’est assez fort pour la vivre.
Personne n’est préparé à l’affronter, même si chacun la désire plus que tout.
La passion, la vraie…
Extrême.
Sans limites.
Sans règles.

On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux pas. Et c’est l’interminable chute.
Aujourd’hui encore, je suis incapable d’expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j’avais plongé seul…

Cette nuit, c’est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d’interrogatoire. Que s’est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?

Si nous résistons à cette passion, elle nous achèvera l’un après l’autre, sans aucune pitié.

Interrogée au même moment dans la salle voisine, Laëtitia se livre. Elle dira tout de ce qu’elle a vécu avec cet homme. Leurs versions des faits seront-elles identiques ?

Si nous ne cédons pas à cette passion, elle fera de nous des ombres gelées d’effroi et de solitude.
Si nous avons peur des flammes, nous succomberons à un hiver sans fin.

La passion selon Karine Giebel… conduit forcément à l’irréparable.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Cliquez ici pour lire ma chronique sur TOUTES BLESSENT LA DERNIERE TUE .

Cliquez ici pour découvrir une dédicace de Karine Giebel .

6 commentaires sur « Ce que tu as fait de moi – Karine Giebel »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s