Les Vieux Fourneaux – Lupano & Cauuet

Les Vieux Fourneaux

Date de parution du tome 01 : 11 Avril 2014

LE BILLET DE JUJU :

Je savais déjà que c’était dans les vieux pots qu’on faisait les meilleures soupes mais là, j’apprends que c’est dans les vieux fourneaux qu’on fait la crème de la crème de la bande dessinée !


Je ne vais pas y aller (avec ou sans déambulateur) par quatre chemins, cette série est un vrai bon gros coup de cœur !

Ils s’appellent Pierrot, Mimile et Antoine.

Trois petits vioques, trois vieux débris mais de sacrés beaux restes ! Ils font partie de la « pire génération de l’histoire de l’humanité ». De leur jeune temps de syndicalistes acharnés, ils n’ont pas perdu le gout du combat perdus d’avance ! Croisements de Don Quichotte, Mamie Nova et Mélanchon, ils m’ont offert de sacrées tranches de rires, à m’en faire pipi culotte (avec ou sans incontinence urinaire) !

Mention spéciale à Pierrot qui débraque à un enterrement en lançant : « Alors, y’a de la gonzesse, un peu ? » Je crois que je ne m’en suis pas encore remis !

Irrévérencieux, mais jamais vulgaires, Lupano et Cauuet créent une série juste culte, au ton moderne et leurs vieux briscards nous donnent envie de vieillir en beauté ! Tour à tour, tendre, insolent, jubilatoire et émouvant, on plonge avec une vraie délectation dans les aventures de ces vieux schnoks au cœur mi chamallow, mi Rambo ! On découvre, au fils des livres, un peu de leur passé, un peu de leurs secrets, beaucoup de la tendresse qui les unit.

Lire le premier tome, c’est se retrouver, comme moi, à courir chez sa librairie pour se procurer les quatre autres parus à ce jour ! Lire cette série, c’est avoir envie d’être un jour un vieux croulant aussi loufdingue que la bande à Pierrot !

J’ai croqué à pleine dents (avec ou sans dentier) dans cette bande dessinée géniale ! Et que ça fait du bien de se fendre la poire, de se sentir touché par des anti-héros inoubliables et maintenant indispensables à ma bibliothèque et à mes lectures (avec ou sans lunettes à triple foyer) !

Viens te payer une bonne tranche ! Les vieux fourneaux, ils déglinguent sa mémé!

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR DU TOME 01:

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d’enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un œil tourné vers un passé qui fout le camp, l’autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le cœur.

Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu’il n’y a pas d’âge pour commettre un crime passionnel.

8 commentaires sur « Les Vieux Fourneaux – Lupano & Cauuet »

  1. j’adore cette série, je suis devenue accroc… C’est un pur régal 🙂
    j’ai commencé par emprunter le T1 et je me suis ruée sur les autres (l’avantage de prendre une série en cours…)
    comme le plaisir est toujours là je les achète petit à petit 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s