L’iguane de Mona – Michael Uras

L'iguane de Mona

Date de Parution : 27 Mai 2020

LE BILLET DE JUJU :

L’iguane de Mona. de l’île de Mona.

C’est ce drôle d’animal que Paul imagine lorsqu’il rêvasse d’une vie meilleure. Cet iguane qui concentre tous ses rêves d’évasion. Là-bas. Au soleil …

Pourtant Paul devrait être heureux. Il a une femme qu’il aime, un petit garçon (trop) intelligent, un boulot et même un chien. Peut-on rêver mieux ? Sûrement…

Paul s’embourbe entre un voisin oh combien agaçant, un dentiste sur le départ, un fils surdoué et une femme qu’il aime aimer.

Michael Uras offre le portrait tendre mais incisif d’un homme qui rêve de mieux, qui contemple crument ce qu’il est, ce qu’il pensait devenir. Un homme qui touche le fond, avec élégance et une certaine application, pour mieux remonter à la surface des choses. Cet homme qui prend l’eau, dans cette maison rongée par le doute et les larves qui grignotent, peu à peu, ce qu’il croit avoir construit. Comment se battre contre l’âge qui ronge, contre la vie qui lasse un peu parfois, contre ce que l’on devient, envers et contre soi ?

Un roman sur la crise de la quarantaine, sournoise mais éclatante. Un roman sur ces passages à vide que l’on traverse parfois et qui peuvent mener vers l’abîme ou le paradis, un roman sur les choix d’un homme. Un roman qui grince, doux et amer à la fois. Un roman léger comme l’optimisme, grave comme le désenchantement de nos vies. Mélancolique à en rire, comme l’amusante tragédie que peuvent être nos vies.

Il s’agit du premier roman de de Michael Uras que je lis et ce ne sera pas le dernier. J’aime le ton, j’aime son ironie. Bref, j’ai aimé ce drôle d’iguane. Ce drôle de zèbre qui parlera à beaucoup d’entre nous!

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR:

A quarante ans, Paul est un tantinet désoeuvré. Il n’aime plus son travail, une activité avilissante qu’il n’a pas vraiment choisi. Il déteste ses collègues, de sombres idiots jaloux les uns des autres, et son patron, un homme prétentieux et vulgaire. Il est exaspéré par son voisin, un forcené du vélo donneur de leçons. Quant à son dentiste, il vient d’avoir l’idée saugrenue de partir en vacances sur l’île de Mona au moment où Paul souffre d’une rage de dents…

Plus rien à perdre ! Rêvant de se la couler douce au soleil comme les iguanes sur l’île de Mona, il décide alors de « sécher » le travail et de partir à l’aventure… dans le quartier ! Tout ceci pourrait mal se finir… Mais Paul peut compter sur le soutien de son épouse, la sérieuse et délicieuse Kate, prof de français à l’université, sur son petit génie de fils Milan, qui parle comme un livre, et surtout sur son chien Pomme, un bon gros briard complice de ses errances.

Un nouveau roman désopilant où la mélancolie le dispute à l’humour, et un très beau portrait d’homme au mitan de sa vie, pris entre son passé et ses rêves. La plume parfois féroce mais toujours pleine d’esprit et de poésie de Michaël Uras fait de nouveau mouche.

3 commentaires sur « L’iguane de Mona – Michael Uras »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s