Mon père, Ma mère, Mes tremblements de Terre – Julien Dufresne-Lamy

Mon Pere Ma Mere Mes tremblements de Terre

Date de Parution : 20 Août 2020

LE BILLET DE JUJU :

Tremble, lecteur, tremble !

Le nouveau roman de Julien Dufresne-Lamy est enfin là et je ne vais pas faire durer le suspense … Je suis comblé. Profondément touché et un peu déboussolé …

Une nouvelle fois, et ça devient une habitude, j’ai été emporté par la plume de cet auteur hors normes.

Julien Dufresne-Lamy nous revient avec un huis-clos familial cataclysmique, émouvant, captivant et profond comme lui seul sait faire ! Chronique d’une mort annoncée ou renaissance salvatrice, plus rien ne sera jamais comme avant pour Charlie et ses parents …

L’univers de Charlie, adolescent de notre époque, a vacillé depuis le fameux tremblement de terre émotionnel qui a bouleversé la cellule familiale et dont je ne dévoilerai pas ici la teneur pour ne pas gâcher le plaisir de lecture …

Un père, une mère, un fils. Chacun de ces êtres m’a touché en plein coeur, m’a ému. Tant d’amour. Tant de renoncements. Tant de vérité …

Un regard sans fard et plein d’une vérité bouleversante sur les bouleversements intimes et dévastateurs au sein du foyer. Un grand cri d’amour au-delà des apparences, au-delà de la société qui juge et rejette, un regard empli de vérité.

J’ai été emporté par les mots, toujours si bien choisis de Julien, par cette modernité et par ce sujet. Ce roman, par certains aspects, m’a rappelé BOOM, du même auteur, qui m’avait ébranlé.

La structure, la construction, du roman m’a également comblé puisque nous sommes enfermés dans la salle d’attente d’un hôpital, où nous suivons les pensées de Charlie, qui revient, dans son esprit, sur les mois écoulés et sur toutes les conséquences du séisme qui a touché sa famille. Chapitres courts, percutants qui nous entraînent au sein d’un tumulte silencieux.

Julien Dufresne-Lamy s’attaque, une nouvelle fois, à un sujet difficile, sans simplifier les choses, sans les dénaturer, avec son phrasé unique et son regard sur le monde. Il montre du doigt, encore une fois, ceux qu’on n’ose pas regarder en face et livre un roman d’utilité publique, sincère, honnête et un peu dingue.

Oui, Julien Dufresne-Lamy est de retour et, j’en tremble encore …

LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR :

 » Est-ce que, sur la table de chirurgie, mon père ressent le chaud, le froid ? Allez savoir. Dans la salle d’attente, ma mère porte sa chemise saharienne et le soleil blanc tape doucement sur les fenêtres. L’air est doux. Un air qui n’a rien à voir avec la mort, les drames. Ici, ce n’est pas un drame. C’est autre chose qui se passe. « 

Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. Bientôt, son père sortira du bloc. Elle s’appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années d’une vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d’émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories. Deux années sismiques que Charlie cherche à comprendre à jamais. Tandis que les longues minutes s’écoulent, nerveuses, avant l’arrivée d’Alice, Charlie raconte la transition de son père. Sans rien cacher de ce parcours plus monumental qu’un voyage dans l’espace, depuis le jour de Pâques où son père s’est révélée. Où, pour Charlie, la terre s’est mise à trembler.

Julien Dufresne-Lamy signe un cinquième roman doux et audacieux, profondément juste, sur la transidentité et la famille. La bouleversante histoire d’amour d’un clan uni qui apprend le courage d’être soi.

 

5 commentaires sur « Mon père, Ma mère, Mes tremblements de Terre – Julien Dufresne-Lamy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s