907 Fois Camille – Julien Dufresne-Lamy

J’ai tourné 907 fois ma plume dans l’encrier avant de pouvoir rédiger ce que je pensais de ce livre.

Je dis de ce livre car je ne sais pas bien comment le nommer.

Est-ce un roman, est un récit, est-ce une biographie ? En fait, on s’en fiche un peu. Nul besoin de le faire rentrer dans des cases. Car ce livre donne de la voix, et plutôt deux fois qu’une, à Camille, cette amie chère au cœur de son auteur, à Camille donc, et aux femmes.

Car oui, c’est une sorte d’hommage, follement bien écrit, à ces femmes dans ce monde d’hommes étriqués. A travers le portrait tendre, bienveillant, presque amoureux que dresse l’auteur, il ébauche un cri d’amour pour les femmes.

Julien Dufresne-Lamy est au auteur prolixe, oui, et souvent, il arrive là où ne l’attend pas, à force de travail, et de volonté, il me semble, à vouloir laisser une œuvre.

Dans ce livre, il écrira donc 907 fois Camille, il parlera d’elle, mais également de lui. De son métier d’écriture, de sa façon de l’appréhender. Il parlera de cette amie, fille et fille de. De Dodo la Saumure. Il parlera de l’écriture et de la vérité qu’elle revêt parfois.

Une nouvelle fois, les mots, les phrases de Julien sonnent comme une musique intime et peut-être ici, sûrement même a-t-il décidé de se livrer, donnant à cet ouvrage une place particulière dans sa bibliographie.

Ce portrait d’une fille comme les autres, avec pourtant sa propre histoire familiale et personnelle, est l’occasion de faire entendre la voix d’un auteur discret et c’est ce qui m’a le plus séduit entre ces pages, vous l’aurez compris.

En attendant de découvrir le prochain ouvrage de Julien et en espérant en compter au moins 907, je vous invite à faire cette rencontre. Pour la beauté des mots. Toujours.

LE RESUME DE L’EDITEUR :

C’est l’histoire vraie de Camille, fille de. Pas d’un acteur ni d’un chanteur, mais du proxénète notoire Dodo la Saumure. Depuis l’enfance, Camille compose avec l’absence de ce père occupé par ses maisons closes et ses allers-retours en prison. Camille grandit dans la honte et les secrets de famille avec une seule question : comment devenir une femme dans l’ombre d’un père qui en exploite tant ?
L’expérience de Camille est universelle, car elle illustre la place et le combat de toutes ces femmes aux prises avec des hommes qui les méprisent, les dupent, les utilisent pour dominer et triompher.

C’est aussi l’histoire d’un écrivain, Julien Dufresne-Lamy, qui pour raconter son amie Camille reprend la narration depuis l’origine. Il interroge l’écriture et les souvenirs enfouis de son héroïne en se demandant sans cesse : comment écrire le vrai, la vie d’une autre, l’amitié sans trahir la littérature ?

Un récit littéraire sans compromis, construit comme une captivante enquête sur la famille et le secret, qui parle autant de proxénétisme que d’amour.

2 commentaires sur « 907 Fois Camille – Julien Dufresne-Lamy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s