Les Bruits du Souvenir – Sophie Astrabie

Le nouveau roman de Sophie Astrabie est enfin sorti. J’avais tellement aimé La Somme de Nos vies que j’étais follement impatient.

Et derrière la couverture élégante de ce roman se cache des mots tous aussi délicats.

A la mort de sa mère, Claire retrouve un appareil photo avec une pellicule à l’intérieur. Instantanés d’une mère qui n’est plus, figés comme le sont les souvenirs dans nos mémoires.

Dans des chapitres courts qui invitent irrémédiablement à tourner les pages, Sophie Astrabie oscille entre gravite et nostalgie, entre vérités universelles et intimes convictions. A la fois poétique et digne d’un page turner, ce roman emporte son lecteur comme un vent qui soufflerait sur nos vies. Parfois tempête, parfois légère brise, il y a de la force, il y a de la douceur dans cette histoire.

Un beau roman. De fille, de mère. De femmes. Un roman sur la quête infinie de soi, d’être soi. Un roman sur les racines, sur la fragilité des liens. Un roman à l’orée des genres, difficile à définir, qui laisse en son lecteur un sillage, une trace, un murmure …

Quel joli vacarme entre ces pages, tous en chuchotements, comme des secrets murmurés. Une écriture où chaque phrase vient atteindre sa cible, là, au creux de l’oreille. Délicat, émouvant, j’ai refermé ce roman avec un je ne sais quoi au creux du ventre.

Il est des tintamarres qu’on espère entendre encore longtemps alors merci, Sophie Astrabie de donner de cette voix unique et élégante dans le brouhaha ambiant.

LE RESUME DE L’EDITEUR :

Après la mort de sa mère, Claire découvre que celle-ci lui a légué un carnet ainsi qu’un appareil photo dans lequel se trouve une pellicule. Le lien entre les deux objets ? Un petit village de l’Aveyron où la jeune femme a passé les étés de son enfance.

Il n’en faut pas plus pour la décider à tout quitter. Sous une autre identité, Claire s’installe à Marelle, en quête de ce passé flou et de cette mère qui lui a si souvent échappé. Au fil des pages et des clichés, elle découvre des souvenirs qui vont bousculer ses croyances…

Les Bruits du souvenir, c’est l’histoire d’une fuite pour mieux se retrouver. Sophie Astrabie explore les bruits de fond du passé et leur perception – ainsi que notre capacité à nous créer les nôtres.

Un commentaire sur “Les Bruits du Souvenir – Sophie Astrabie

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :